La Namibie, une contrée sauvage, un territoire étendu et contrasté

Longée par l’océan Atlantique Sud aux eaux particulièrement froides à l’Ouest, la Namibie est constituée du plus vieux désert du monde, le désert du Namib longeant l’océan, et du désert du Kalahari.

Les habitants sont principalement regroupés sur la plateau central et la bande Caprivi, deux zones où l’eau est disponible en quantité suffisante.

La Namibie est le territoire des grands félins et mammifères… mais pas seulement !

Lions, guépards, léopards, hyènes, renards et chacals vivent aux côtés des éléphants, girages, zèbres, gnous, impalas, oryx ainsi que de nombreuses espèces de gazelles de toutes tailles. Des reptiles pullulent en certains endroits ainsi que de nombreux in- sectes rampants et/ou volants sans oublier un nombre incroyable d’espèces d’oiseaux de toutes tailles, résidents permanents ou de passage au gré des migrations.

La flore abonde dans la bande de Caprivibordée par le Zambèze et l’Okavango (nord-est de la Namibie, coincée entre l’Angola au Nord, la Zambie et le Zimbabwe à l’Est et le Bostwana au Sud).

La Namibie aujourd’hui, traditions séculaires et XXIè siècle

La Namibie est aujourd’hui une république parlementaire habitée à 92% par des autochtones issus d’une douzaine d’ethnies différentes. Peuplée d’environ 2,5 millions d’habitants, c’est le deuxième pays à la plus faible densité au monde après la Mongolie.

Les Namibiens sont principalement chrétiens (85%) et protestants luthériens. Plus de 60% de la population a moins de 15 ans.
La croissance démographique constitue un des 
défis des prochaines années pour les gouvernements locaux qui doivent créer les conditions de l’accès à l’emploi pour une nouvelle génération avide de consommation et néanmoins ancrée dans des traditions séculaires.

Le chômage est endémique (env. 29% des actifs en 2017), on peut parler d’une économie de survie pour l’essentiel de la population, l’économie de marché étant en développement (ressources minières, tourisme, pêche, agriculture et élevage).

Cliquez ici pour découvrir notre mission apicole